Actualités

Enquête noyades 2018 – 1ers résultats du 1er juin au 5 juillet 2018

 
 
Enquête noyades 2018 – 1ers résultats du 1er juin au 5 juillet 2018

En France, la noyade est la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 15 ans, devant les suffocations, les accidents par le feu puis les chutes. Face à ce constat, le ministère des Solidarités et de la Santé et Santé publique France mènent des actions de prévention des noyades et des accidents liés aux baignades et sports nautiques pour apprendre aux enfants à nager et pour informer parents et enfants des gestes à adopter pour se baigner et pratiquer une activité nautique en toute sécurité.

En savoir plus :

> Dossier NOYADE - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 4,92 Mb

Premiers résultats de l’enquête NOYADES 2018 en France : plus de noyades mais moins de décès

Enquête noyades 2018 – 1ers résultats du 1er juin au 5 juillet 2018

552 noyades toutes causes dont 121 décès :

  • 257 noyades accidentelles, dont 50 décès (19 %) ;
  • 34 noyades intentionnelles (suicide, tentative de suicide, agression), dont 16 décès (47 %) ;
  • 261 noyades d'origine encore indéterminée, en cours d’investigation, dont 55 décès (21 %).

Parmi les noyades accidentelles :

  • Augmentation des noyades accidentelles chez les moins de 6 ans : 67 contre 50 en 2015 ;
  • Parmi les noyades accidentelles chez les moins de 6 ans, 43 (64 %) ont eu lieu en piscine privée dont 3 ont été suivies d’un décès ;
  • La proportion de noyades accidentelles suivie d’un décès augmente avec l’âge : 9 % chez les moins de 6 ans contre 37 % chez les 65 ans et plus.

A tous les âges, la baignade comporte des risques, adoptez les bons réflexes de prévention

Pour les enfants :

  • Baignez-vous en même temps qu’eux ;
  • Désignez un adulte responsable de leur surveillance.

Pour les adultes :

  • Tenez compte de votre forme physique ;
  • Baignez-vous dans des zones surveillées et rentrez progressivement dans l’eau ;
  • Evitez les repas trop copieux et de boire de l’alcool avant et pendant la baignade.

Le risque de malaise est d’autant plus grand si l’eau est froide ou après une longue exposition au soleil.

AFFICHE