Actualités

Trop d’alcool, trop de fatigue, trop de médicaments ? Passe le volant ! Mieux vaut s’accrocher à la vie qu’à son volant

 
 
Sécurité routière tous responsables

Certains conducteurs s’obstinent à vouloir conduire à tout prix même s’ils sont fatigués, alcoolisés ou sous l’emprise de médicaments. Une récente étude confirme cette tendance : la moitié des personnes interrogées reconnaissent ne jamais (ou très rarement) passer le volant.
Pourtant les chiffres parlent d’eux-mêmes :
- en 2011, 30,8% des personnes tuées sur la route dans un accident l’ont été dans un accident en présence d’alcool,
- sur une année, 28% des conducteurs auraient eu au moins un épisode sévère de somnolence avec obligation de s’arrêter,
- 1 personne sur 4 consomme au moins une fois par an des médicaments psychotropes. Parmi les principaux effets : la somnolence.
C’est pourquoi la Sécurité routière interpelle chacun sur son comportement à l’égard du volant ainsi que sur les risques encourus dans certaines situations de conduite. « Passe le volant », c’est une solution toute simple, un comportement-réflexe à inscrire dans le quotidien de la route.

Pour en savoir plus :

> CP_Passelevolant_19092012 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,38 Mb